Le Kilimandjaro

Le Kilimandjaro est synonyme de toute la splendeur de l'Afrique de l'Est. En plus d’être le pic le plus élevé d’Afrique, il est également la plus haute montagne du monde à se dresser de cette manière, seul au beau milieu de la savane.
Le Parc National du Kilimandjaro a une superficie de 755 km². Il est situé à 130 km d’Arusha.
Atteindre le sommet du Kilimandjaro n’est pas trop difficile pour une telle altitude. Nombreux sont les marcheurs qui atteignent déjà le bord du cratère, Stella Point, juste avant le véritable sommet, Uhuru Peak.
Il existe plusieurs voies qui vous conduiront au sommet et l’ascension se fait traditionnellement en 6-7 jours / 5-6 nuits.
Les conditions les plus dégagées et les plus chaudes sont comprises entre décembre et février, mais aussi durant la saison sèche (plus froide) de juillet à septembre.
Nous nous sommes spécialisés pour la voie Machame (en bivouac) qui nécessite des guides expérimentés et une logistique à toute épreuve, mais nous proposons également les voies Marangu (en refuge), Lemosho (en bivouac) et Shira (en bivouac). La qualité de notre matériel importé d’Europe et le professionnalisme de nos équipes nous assurent un taux de réussite très élevé (plus de 80%).
Pour parfaire la sécurité, nous avons la possibilité de prévoir un caisson de décompression et nous utilisons des téléphones portables qui nous permettent d’être en contact permanent avec nos équipes. Nous travaillons avec des guides francophones et anglophones, et nos cuisiniers rivalisent de prouesse pour proposer à nos clients des menus variés et équilibrés, préparés uniquement à base de produits frais.

Equipement nécessaire:

  • Un sac de couchage qualité –15°C à –25°C, sarcophage ou à fermeture latérale,

  • Un drap cousu,

  • Polaire, doudoune, chemises, T-shirts,

  • Chaussures de montagne chaudes à tiges montantes (-22°C),

  • Chaussettes de laine chaudes, collant, chaussettes de coton, sous-vêtements en goretex,

  • Guêtres,

  • Bonnet de laine ou cagoule, chapeau, gants (soie + moufles),

  • Pulls, sous-pulls, pantalon chaud, collant en goretex ou équivalent (ne pas hésiter : il fait froid),

  • Lunettes de soleil, crème de protection solaire,

  • Une cape de pluie,

  • Une gourde de 2L ou camel bag de 2L,

  • Un canif ou opinel,

  • Une lampe-torche frontale avec piles et ampoule de rechange (surtout pour l’ascension de nuit),

  • Ceinture ou pochette pour argent et papiers (toujours sur vous),

  • Affaires de toilette, serviette,

  • Bâtons télescopiques de marche,

  • Pharmacie personnelle (antalgique, collyre, vitamine C, nécessaire de soin pour les pieds, anti-moustique, anti-diarrhéique, antiseptique intestinal, antibiotique à large spectre, anti-mal de l’altitude),

  • Pastilles Micropur pour purifier l’eau,

  • Papier hygiénique et briquet pour l’éliminer,

  • Provisions de bouche (fruits secs, barres énergétiques…).

Matériel fourni
Tentes 3 places et matelas.
Tout le matériel de cuisine, tables, chaises, tente mess pour les repas, la nourriture d’expédition avec des produits locaux frais. Repas chauds matin, midi et soir.

Sécurité
L’ascension du Kilimandjaro est encadrée par une équipe locale spécialisée et formée. Nous pouvons fournir un caisson de décompression sur demande.

Respiration
Dès que vous vous sentez essoufflé, arrêtez vous et reprenez votre souffle ; les battements de votre cœur redevenus normaux, vous pouvez continuer. Observez des paliers, profitez-en pour admirer le paysage.
Si c’est plus grave (apparition de maux de tête, de nausées, de fatigue extrême et de perte d’appétit), redescendez ou restez où vous êtes. Dans tous les cas, votre guide est là pour vous aider. N’hésitez pas à lui faire part du moindre problème.
Surtout n’ayez pas peur d’être en arrière, n’ayez pas peur de vous arrêter, réglez votre respiration et vos pas au lieu de vouloir tenir le rythme imposé par d’autres mieux entraînés ou plus en forme. Buvez beaucoup (3,5 L d’eau par jour) et surtout marchez à votre rythme. Ceci est la garantie de la réussite de votre ascension.
Nos guides, assistants et porteurs sont spécialement entraînés à veiller de très près sur vous et à réagir au moindre signe suspect ; faites-leur confiance et écoutez leurs conseils.
N’essayez pas d’aller au-delà de vos forces s’ils vous demandent de vous arrêter un moment. Ils ont l’habitude et savent parfaitement comment réagir en cas de problème.

Photographie, Vidéo
Il est préférable de vous munir de pellicules photos en partant de la France car il ne sera pas possible de recharger les batteries d’un appareil numérique. On en trouve à Arusha et à Nairobi mais pas forcément de bonne qualité (200 ASA pour le sommet du Kili au petit matin, 50 ou 100 ASA ailleurs). Munissez-vous d’un sac de protection contre la poussière, d’une paire de jumelles, de piles de rechange.
Pour les vidéos et caméscopes, munissez-vous de piles et de batteries.

L’Oldonyo Lengai
Le seul volcan actif de Tanzanie, l’Oldonyo Lengai est la montagne sacrée du peuple Maasaï. Il est situé au nord-est du cratère du Ngorongoro et au sud du lac Natron.
L'Oldonyo Lengaï est le seul volcan au monde à émettre une lave composée de carbonate de sodium, de fer et de calcium, lui donnant une couleur noire lorsqu'elle est en fusion et blanche lorsqu'elle refroidit, ce qui explique l’aspect enneigé du volcan.
La dernière éruption du volcan date de septembre 2007 et entreprendre actuellement l’ascension du Lengai doit se faire avec prudence car le volcan est constamment en activité.
L’ascension s’effectue de nuit en 5 à 7 heures de marche, pour atteindre le sommet au lever du soleil et bénéficier d’une vue imprenable sur la vallée du Rift. La région, accessible après de longues heures de piste et habitée seulement pas les Masaïs, est absolument magnifique.
L’ascension est raide et s'adresse à des marcheurs confirmés. Elle s’intègre généralement à un itinéraire de safari.

Le Mont Meru
L'ascension du Mont Meru (4565 m) offre une superbe expérience de trek à tous les très bons marcheurs. Le sommet se trouve en arrière-plan de la ville d’Arusha.
L’ascension est assez raide et s'effectue en trois ou quatre jours, avec logement en refuges. Elle comporte plusieurs montées et descentes avec une dernière partie très escarpée. Techniquement, le Mont Meru est le plus difficile des treks de la région, mais il s’agit d’une excellente préparation pour affronter l’ascension du toit de l’Afrique, le Kilimandjaro.
De splendides points de vue sur le Kilimandjaro et le Lengai récompensent ces efforts.

Les cratères Olmoti et Empakaai
Non loin du cratère du Ngorongoro se trouvent 2 autres cratères, moins connus et moins visités que le précédent, mais tout de même intéressants pour une journée de randonnée hors des sentiers battus.
Le cratère Olmoti, d’où proviennent les eaux de la rivière Munge avec sa superbe cascade, culmine à 3290 m. De belles balades à pied vous permettront de contempler des panoramas spectaculaires. Ce sera également l’occasion de croiser des Masaïs et leurs bétail, près du village de Nainokanoka.
Le cratère Empakaai, en partie rempli par un lac alcalin, apparaît comme une oasis. Le sentier escarpé qui descend dans la jungle luxuriante est absolument splendide. En bas, des milliers de flamants roses ont élu domicile.

De Ngorongoro à Natron
Nous avons la possibilité d’organiser un trek de 3 jours/2 nuits de Ngorongoro à Natron, en passant par le cratère d’Empakaai et les villages de Naiobi et Acacia. Un guide Maasai vous escortera, ainsi que des ânes pour transporter vos bagages et le matériel de camping. Un très beau trek à travers la vallée du Rift.

 
 
Info sur Kilimanjaro
Voie Machame
Voie Marangu
Voie Rongai
Voie Lemosho
Nos conditions
Nous contacter
 
 
   
 
Accueil  Nos potraits  Safaris  Kilimanjaro
Meru  Hébergement  Conseils  Liens utiles  Contacts